Abbatucci et Saïnata

Photo : Marlène Huet
Texte & collaboration : La Jeune Rue

Stories

"
Je suis un fervent défenseur
de la ruralité, de la vie
à la campagne


"


Jacques Abbatucci

Ses veaux, ses vaches, sont à nul autre pareils. En Corse, on les appelle « saïnata » : une souche rustique, ancestrale et autochtone, reconnaissable au premier coup d’œil à sa robe bringée, comme « tigrée ».

Chaque année, Jacques Abbatucci en élève moins de deux cents têtes dans sa ferme familiale, située à Serra-di-Ferro. Une propriété de quelque quatre cents hectares, dominant le golfe de Valinco, où les bêtes vivent en totale liberté, en profitant des ressources mises à leur disposition par la nature : de l’herbe fraîche ou du foin, bien entendu, mais aussi — et surtout — les nombreuses essences végétales qu’offre le maquis au fil des saisons (olivier, chêne vert, arbousier...).

Élevés sous la mère, les veaux profitent ainsi d’un lait dont les parfums et les qualités organoleptiques sont tout bonnement uniques. La ferme de Fil-di-Rosa est certifiée en Agriculture biologique depuis 2002.